Intro déco: Briser les règles en 5 points

 

breaking all the rules-1

Il y a des moments dans la vie où il faut juste prendre les règles établies et les jeter par la fenêtre. Je dis ça, parce qu’encore aujourd’hui, j’ai rencontré une dame – appelons-la Simone pour le but de la discussion –  qui m’a dit ne pas vouloir peindre sa maison, d’une couleur autre que gris clair ou beige ennuyant (oui c’est une couleur!),  ou y accrocher ne serait-ce qu’un cadre pour ne pas faire de trous dans les murs. Deux choses qui, selon elle, risqueraient de diminuer la valeur de revente de la maison.

breaking all the rules-3

Analysons cette affirmation un court moment voulez-vous?

Primo, elle a dépensé beaucoup d’argent, du temps et de l’énergie pour s’acheter une maison qu’elle ose à peine habiter de peur de nuire à une revente éventuelle et aucunement prévue pour le moment. Deuzio, comment doit se sentir notre amie Simone au quotidien dans une maison sans personnalité et sans âme qui lui soit propre? Le seul sentiment que je puisse m’imaginer est celui d’être une voyageuse qui arrive dans un hôtel pour quelques jours et qui défait ses valises de vêtements pour rapidement les refaire et quitter… sans laisser de trace.

La vie est courte, on le sait. Carpe Diem, diraient le Cercle des Poètes Disparus… on le sait aussi. Mais comment faire pour intégrer ces nobles règles de vie à notre déco?

breaking all the rules-4

Les 5 commandements pour briser les règles en déco

Tu auras un coup de coeur

Considérez la pièce à décorer, quel est votre coup de coeur? Un meuble, les fenêtres, l’abondance de lumière naturelle, un coussin rapporté d’un pays lointain? Ce coup de coeur là est votre point de départ pour la pièce, l’élément clé autour duquel toute votre inspiration va graviter.

breaking all the rules-5

Tu feras une compositrice de toi

Bon, il faut maintenant bâtir votre palette de couleurs, votre choix de tissus et de vos meubles, choisir le recouvrement du plancher et des fenêtres, et sélectionner les lampes et luminaires qui vont éclairer la pièce. C’est ce que j’appelle la composition, et ça se fait une note à la fois. Pour ma part, j’aime toujours commencer par les choix de tissus que j’aime fous et colorés, c’est à cette étape que tout est possible et qu’aucune règle ne s’applique. Ensuite je bâtit le reste autour.

breaking all the rules-6

Tu n’achèteras que ce que tu aimes

Maintenant que votre composition est faite et que vous avez prises les mesures de la pièce, afin de sélectionner du mobilier de taille appropriée, c’est le temps de passer à l’action. Peinture, achats de meubles, rembourrage, accessoirisation, et confection de rideaux, tout y passe. Laissez vous guider par votre instinct, en vous rappelant de votre inspiration, mais sans laisser les soit disant règles vous empêcher d’user de créativité.

breaking all the rules-13

Tu t’entoureras d’objets qui ont une valeur sentimentale

La maison est un havre de paix auquel retourner après une longue journée de travail. C’est un lieu de rassemblement où se passent les soupers entre amis et où on reçoit la parenté. Une maison peut être un lieu de travail pour certains ou un lieu où élever sa famille. Une maison est bien des choses, mais ce qu’elle n’est pas c’est une page de catalogue où chaque produit a été sélectionné avec soin mais ne possède aucune chaleur humaine ou aucune âme qui lui soit propre.
breaking all the rules-9

breaking all the rules-10

Tu ajouteras un élément inattendu

Quand tous les éléments, neufs et vintage auront été mis dans la pièce, prenez un moment de recul et ajoutez-y un élément inattendu. Ce petit “givrage sucré” qui viendra éveiller tout le décor par: ses couleurs, sa dimension, son thème, ou simplement par son anachronisme avec le reste des éléments de la pièce. Ces éléments peuvent être par exemple: une oeuvre d’art, une photo grand format encadré, un tapis, un coussin, ou même des fleurs.

breaking all the rules-11

breaking all the rules-12

 

photos: Virginia Rollison for Lonny

Top 15 de mes blogues + magazines préférés

Je suis une consommatrice vorace de tout ce qui est blogue et magazines sur le web! Quand je ne fais pas de déco dans la “vraie vie”, j’en consomme avidement jusqu’à des heures parfois déraisonnables (selon les dires de mon chéri). Et bien, je vous dresse aujourd’hui la liste de mes 15 blogues – 16 avec le mien!! – et magazines déco préférés. La liste n’a vraiment pas été facile à faire puisque mes amours changent au gré des saisons et de mes quêtes d’inspiration, mais il y a tout de même plusieurs incontournables à ma liste de Bloglovin‘.

Québec:

On est gâté de superbes blogues entièrement québécois!

 

cottage blog

 

Cottage par Buk & Nola: C’est le blogue d’inspiration des charmantes propriétaires de la boutique Buk & Nola de l’avenue Laurier. Ici, elles se lâchent loose et écrivent sur leurs coups de coeur, leurs rénos et leurs trouvailles. Le ton est convivial et attachant… comme Laurence & Caroline!

 

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

 

Savvy Home: Écrit par la fabuleuse Gabrielle Savoie, Savvy Home donne envie de mer et de soleil avec son look “coastal”. Une section shopping est aussi un must à visiter.

 

deconome blogue

 

Déconome: Quand déco + économe se rencontre on obtient le blogue de Stéphanie, une française maintenant bien québécoise, qui est une source intarissable de bons plans pour réaliser des projets à petits prix. Voyez par exemple ce billet proposant 3 idées à réaliser avec du spray doré.

 

lake jane blog

 

Lake Jane: Le blogue personnel et inspirant de Marie-Ève Best, Lake Jane est un voyage au coeur de sa vie de famille, ses voyages et ses trips de bouffe. Je m’y régale à chaque fois.

 

alamode montreal

 

À la Mode Montréal: Julia a créé un blogue vraiment “lifestyle” regroupant tous les intérêts de la vie montréalaise soit: la déco, la bouffe, les restos, la mode, la beauté et les voyages. Visitez aussi sa boutique en ligne qui recèle de produits originaux et exotiques. Bon, je vais me faire une petite plug maintenant et aussi inclure mon propre blogue, celui de Damask & Dentelle, qui depuis 2008, vous fait découvrir de bonnes adresses, vous inspire et vous donne envie de bricoler. Il y a aussi les moments où je vous parle de ma maison, mais aussi de ma marmaille, dont je suis tellement fière (et un peu gaga il faut dire!)

International:

Bon ici la liste était vraiment très très longue. Je ne sais vraiment pas comment j’ai pu la limiter à seulement 7 noms. Le monde entier regorge de sources d’inspirations, selon les styles de chacun, mais disons que je vous en propose quelques uns qui me font vibrer moi.

 

design sponge blog

 

Design*Sponge: Un incontournable! Un énorme blogue d’inspiration, rempli de contenu original et unique, avec beaucoup de DIY, des conseils sur comment bloguer. Le look du blogue est éclectique, comme le sont les maisons que D*S visite. En plus, Grace Bonney, est un amour de coccinelle! J’ai eu le plaisir de la rencontrer lors d’une formation à Brooklyn l’été dernier. (Je fais ma fraiche, je sais!)

 

apartment therapy blog

 

Apartment Therapy: Ce blogue américain est une multinationale! Non sérieusement, ce qui a débuté comme étant un blogue pour aider les gens en appartement à décorer leurs petits espaces est devenu une entreprise avec plusieurs sous-blogues, des concours nationaux, des collaborations… bref de tout! Malgré tout, j’aime encore visiter ce blogue rempli de décors inspirants et tous avec une personnalité très marquée.

 

bright bazaar blog

 

Bright Bazaar: Ce blogue très British célèbre la couleur! Écrit par la plume virtuelle d’un jeune homme tout aussi coloré que son contenu on découvre des inspirations & des destinations qui nous font voir autre chose que du gris… et encore du gris! En plus vous pouvez acheter son livre!

 

the style files

 

The Style Files: Un blogue d’Amsterdam, The Style Files est pour moi un vent d’air frais en fait de déco bohémienne mais aussi très influencée par le design scandinave des années ’50 et ’60. J’aime le look épuré de celui-ci, les billets remplis d’images mais courts en texte, et la fréquence à laquelle du nouveau contenu est publié.

 

design-manifest-kitchen-in-lonny-magazine3

 

Design Manifest: Naomi Stein est designer dans la vie et partage sur son blogue les rénovations qu’elle fait pour ses clients et sur sa propre maison.

 

domaine home

 

Domaine Home: Ici, je me perd pendant des heures à cliquer d’un billet à un autre tellement l’offre de contenu y est vaste!

 

the coveteur

 

The Coveteur: Je trippe sur ce blogue qui allie mon amour de la mode et de la déco! La beauté de ce que Stephanie, Jake & Erin ont créée est qu’ils prennent les vêtements des “tastemakers” à qui ils rendent visite et ils décorent avec! Les chaussures Louboutin dans une bibliothèque ou un sac Hermès dans le frigo, c’est le genre de truc à quoi on peut s’attendre ici. Rafraichissant!

 

Magazines web:

Une autre dépendance dont je n’arrive pas à me débarrasser (bon je n’essaie pas fort fort non plus remarquez bien), c’est celle que j’ai de lire les magazines web. Ce qui a de fantastique avec ceux-ci c’est que leur contenu est interactif nous permettant ainsi de cliquer sur une vidéo à même un article ou de magasiner les items proposés dans celui-ci en un clic de souris.

 

lonny magazine

 

Lonny: Lancé en 2009 et publié mensuellement, Lonny propose un style contemporain et actuel avec des articles couvrant tous les sujets Lifestyle qui font le palmarès des tendances.

 

rue Mag

 

Rue: J’aime beaucoup beaucoup Rue Mag! Le look est un peu plus croquant que Lonny, moins conventionnel et surtout les articles et les chroniques sont plus axées vers la vie urbaine.

 

domino mag

 

Domino: Le magazine Domino a vu le jour en 2005 pour ensuite disparaitre des tablettes en 2009 à mon plus grand désespoir! Ce magazine dit “niche” venait vraiment répondre à un segment déco du marché qui n’avait été exploité par personne d’autre: celui des décors un peu imparfaits, des apparts New Yorkais exiguës mais remplis de personnalité et de trouvailles déco originales et sorties des magasins à grandes surfaces. À la demande générale, le magazine est revenu en 2013, sous forme papier (aux trimestres) et aussi en format web. Le concept a changé, la formule est plus commerciale, mais il reste qu’une partie de l’âme du Domino original est resté et c’est quand même chouette de le retrouver.

 

Sources: Homelife | SavvyHome | Desire to Inspire | Smitten Studio | Design*Sponge | Apartment Therapy |Bright Bazaar | Apartment Therapy | Design Manifest | Ferrer | Lonny | Rue Mag | Domino

Monday Musing: 5 Golden Rules of Entrepreneurship

 

I started my business in 2009, about a year after my blog was born and as I was starting to get the hang of it. At first Damask & Dentelle was a blog about shops I was visiting for the first time in my hometown of Montréal. It quickly took a life of its own, becoming more personal in its written content and more inspirational in its pictures. Then, I asked you how you would feel about seeing a real directory of the province’s best kept decor destinations and the reply was loud and clear: Y.E.S.!

 

entrepreneurship_quote

 

The directory was then born on October 21st of that same year, on the first birthday of my little Madison – I have a thing for meaningful dates!

Although I never regretted being my own boss, I have to say that I have had my highs and lows with the whole entrepreneur thing. As Damask & Dentelle’s 5th Anniversary is inching closer, I can’t help but muse about what has made me start up my own business and what I’ve learned from it all.

Here are the 5 things I wish I knew about entrepreneurship: 

 

5 rules of entrepreneurship_making the jump

 

1) It takes a little crazy in you to make the jump

You know that little filter that most people have about taking the time to really think things through before they embark on any endeavour? Well, entrepreneurs simply don’t have it!

Imagine if you took the time to think about the financial investment a startup requires, the fact that you would be working “for free” for the first few months – if not years – of starting the company, the indecent numbers of hours of work you would have to put in, and the loneliness to have to do it all alone – because of course you don’t yet have the means to hire anyone to help. Well, chances are you would just decide to suck it in and keep your well paying job with its medical insurance plan and paid vacation.

 

5 rules of entrepreneurship_passion

 

2) Don’t start a business if you are not completely passionate about it

Almost five years in I can see how my services are easier to sell to potential clients and how my reputation is more established in the market. Back when I started though, I pounded the pavement days on end, meeting tens of prospects, telling them about my dream and how I believed it would change the landscape of the decor industry in Québec, with little to no result to show for on most days. It takes more than dedication to make a business lift off the ground… it takes passion – serious passion almost on the verge of obsession.

 

5 rules of entrepreneurship_sales

 

3) Yes you will have to sell … something

Over time I have hired people to work with me in selling my services. I tried to pass the baton to great people in order to lighten my own load a little. But each time, it came right back onto my plate and I, again, was the one making sales. You know why? Because, when you own a tiny company the size of mine, nobody can sell the vision and the passion like yourself. It’s your baby, you created it, now you have to sell it. I know it’s hard and humbling too, but it is something you have to do.

And one last thing… sales are the answer to everything! You want to hire an assistant? Increase your bottom line. You want to get a “real” office? Sell. You want to update your website? Sell some more.  You get my point…

 

5 rules of entrepreneurship_no vacation

 

4) Vacations. What vacations?

Hummm, I have to say I had not planned for that point to be an issue. I have always been able – and much enjoyed – disconnecting from my work completely when vacation time arrived. Basking in the warm sun, without a care in the world, has never been an issue for me… until D&D. The day my directory’s URL hit the web, any hope for true vacation died with it.

Having clients to care for, curating a blog, writing for other medias platforms, and managing social media platforms, are an all consuming job. The web does not do the 9 to 5 thing, and neither will you, especially when you first start. So it has become part of the fabric of our lives. We now travel as a family, Jonathan, the children, me… and my laptop, everywhere. Oh the places I have written blogposts and replied to emails: on a catamaran in Sardinia on my phone’s WiFi, in cafés – many cafés, in airports, and the worse … pause for effect … in the hospital barely 4 hours after the birth of my son whom had come 10 days early and had “jazzed” my editorial calendar. Ya, I know.

 

5 rules of entrepreneurship_help

 

5) Don’t try to be a jack of all trade

You’ll end up being a master of none. That is a fact! We all have our Achilles tendon, the one place (or 2) where we are not as competent. Have someone do it for you! If money is tight, be creative and find a way to trade some of your services in exchange for the service you need. Although being a young entrepreneur is a lonely job, you still can – and must – ask for help from time to time.

I found my solace by winning the grant from the Fondation Montréal Inc. in 2010. Sure the grant was great, but it’s the support that really saved me. Having access to advices from top-tier law and accounting firms, meeting one-on-one with business coaches to steer me in the right direction, and having a network of other crazy hopeful entrepreneurs has proved to be quintessential in my humble success.

 

Photos sources: Entrepreneur, SwellThe Preppy BlondeStyle Me Pretty, Telegraph, Marie Claire

Spotted around the web…

spotted-28-08-14

Oh, the guilty pleasures of procrastination… Whether you’re looking to kill time at work or you’re already looking forward to a lazy Saturday morning in bed, you’ll need this week’s best links to keep you entertained… – Gabrielle, Savvy Home

 

Inside the Man Repeller’s new headquarters.

To try while in NYC: Bar Sardine.

10 hacks for creating a canopy bed.

You’ll fall in love with this library bookshelf.

An adorable Florida beach wedding.

 

Gabrielle | Savvy Home

Twitter | Facebook | Pinterest | Instagram

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...